Voici comment aimer quelqu’un qui réfléchit constamment

Quand tu aimes quelqu’un qui n’arrête pas de réfléchir, tu aimes quelqu’un dont l’esprit joue des tours. Tu aimes quelqu’un qui ne peut pas changer sa façon de penser. Qui ne peut pas s’empêcher de penser autant.

Quelqu’un qui pense trop est quelqu’un qui aura toujours des questions. Il va toujours traiter une chose à la fois, et être constamment débordé par les “et si” et les interrogations.

Quand on aime quelqu’un qui pense trop, il faut avoir confiance dans sa relation. Et tu dois être un super partageur.

Il faut avoir une longueur d’avance sur eux, ne jamais laisser leur tête partir en vrille avec le doute et la haine de soi. Il ne suffit pas de leur dire que tu es là pour eux, il faut te montrer et le faire. Il faut passer à l’action, au lieu de leur mettre des mots dans la tête.

Tu dois être compatissant. Pour comprendre quand ils ont des questions sur votre passé ou sur la nuit dernière. Pour comprendre quand ils sont soudainement inondés par la peur. Comprendre quand ils pensent que tout est terrible, alors qu’en parallèle, tu penses que tout est génial.

Ils ne peuvent pas s’empêcher de penser que leur cerveau est programmé pour analyser la vie. Ils ne peuvent pas empêcher les pensées qui les poussent jusqu’à ce qu’ils aient besoin d’exploser. Ils ne peuvent pas s’en empêcher.

Tu dois leur montrer de l’empathie. Pour leur montrer que tu ne vas pas les juger quand ils te demandent si tu les aimes pour la centième fois de la journée. Pour leur montrer que tu ne vas nulle part quand ils te disent ce qui les inquiète ou leur fait peur. Il faut leur montrer que tu vas les aimer, malgré tout ce qu’ils répètent, qu’ils réfléchissent et s’inquiètent.

Tu dois pouvoir communiquer. Ne pas simplement répondre avec des réponses en un mot ou des textos d’une phrase. Tu dois pouvoir toujours dire ce que tu ressens quand tu le ressens, au lieu de le cacher. Les gens qui réfléchissent trop s’efforceront de trouver un sens à tout ce que tu dis et fais, donc tu devrais toujours dire la vérité, même si c’est difficile à faire.

Tu dois être capable de les convaincre de sortir de leur frénésie. Pour pouvoir leur dire calmement :”Bien sûr que non, ça n’arrivera pas”, ou “Je promets qu’ils n’ont pas pensé que tu étais bizarre” ou “Bien sûr, mes parents t’adorent”.

Ils ont tendance à sur-analyser tout, mais aussi à sur-analyser les gens avec qui ils sont. Sois prêt à avoir une réponse pour tout. Et sois prêt à avoir parfois des conversations difficiles (comme dans toute relation).
Avant tout, il faut être aimant. Aimer quelqu’un qui pense trop peut être un défi, mais chaque relation n’est-elle pas toujours un défi ? Sois toi-même et dis-leur combien tu tiens à eux. Quelqu’un qui pense trop peut parfois te rendre fou, mais il restera fidèle à toi pour l’éternité.

Et ils t’aimeront, peu importe le nombre d’habitudes bizarres que tu as ou la quantité de bagages que tu portes. Ils t’aimeront non seulement pour les avoir supportés, mais aussi pour les avoir aimés autant de fois qu’ils te rendront fou.






Articles recommandés