Si Votre Mec Fait Ces 10 Choses, C’est Qu’Il Est Accro Au Sexe


30 shares
Loading...

Je ne serai pas celle qui vous dira en quoi rester avec un accro au sexe et essayer de résoudre ses problèmes est une mauvaise chose. Je n’essaierai pas non plus de vous ouvrir les yeux sur tout ce que vous manquez en le laissant vous mener en bateau. Je n’en ferai rien parce que vous savez déjà tout – tout comme je le savais quand je vivais avec ce genre d’homme.

Je veux simplement vous raconter mon histoire pour que vous sachiez que vous n’êtes pas toute seule et que quoi que vous ressentiez aujourd’hui, les choses peuvent s’arranger. Elles le doivent, si vous le voulez bien-sûr.

J’ai été mariée à un accro au sexe et au cours de ma vie avec lui, j’avais chaque jour l’impression de ne pas lui suffir. Peu importe ce que je faisais pour le satisfaire, ce n’était jamais assez. Il essayait constamment de trouver de nouvelles manières de s’amuser. Son ordinateur était plein de pornographie, d’abonnements à des sites de rencontres et d’une poignée de messages répugnants qu’il échangeait avec des femmes ayant le même appétit sexuel que lui. Et le pire, c’est que je savais tout mais je pensais que ce n’était qu’une phase et qu’il finirait pas changer.

Je pensais qu’il changerait pour moi et pour nos enfants.

Mais ça n’est jamais arrivé. Il se nourrissait de cette pornographie, de ses flirts avec des femmes (même devant moi) et il se masturbait dès qu’il le pouvait. Toutes ces choses lui procuraient des montées de dopamine et lui permettaient donc de se sentir mieux. Peut-être était-ce sa façon de se débarrasser du stress ou de surmonter son manque d’estime de soi.

Il n’arrivait même pas à faire un effort pour nous.

Il ne faisait tout cela que pour sa propre satisfaction et il n’y a pas eu un seul moment où il pensait à moi. Pour lui, je n’étais qu’un corps qu’il pouvait posséder quand il en avait envie. J’étais ici pour satisfaire ses besoins pathologiques et lui permettre de se sentir puissant. Et peu importe à quel point j’essayais, je ne réussissais pas à le quitter. Au début, je restais parce que je pensais que ce n’était pas très grave et qu’il changerait, mais il s’y refusait. Il me disait qu’il avait autant besoin de sexe que d’oxygène pour respirer. Et chaque fois qu’il me disait cela, il me brisait le cœur parce que je n’étais pas capable d’assouvir tous ses besoins.

Il se fichait de me faire du mal et de briser mon cœur.

Il me demandait de faire des choses dont je ne peux même pas parler, mais toutes étaient extrêmement douloureuses pour moi. Une fois, je lui ai dit que je ne voulais pas faire ce qu’il me demandait. Il m’a donc répondu que ses besoins ne seraient pas satisfaits et qu’il irait voir ailleurs. Je me suis sentie tellement nulle, comme si je n’étais pas assez bien et comme si je ne valais rien.

Puis, j’ai réalisé que l’amour n’avait pas pour but de me faire me sentir nulle.

Lorsque l’on est amoureux, on fait tout ce que l’on peut pour que notre partenaire se sente bien. On ne lui fait pas de mal et on ne lui demande pas de se comporter comme une prostituée, juste pour satisfaire nos besoins pathologiques.

Lorsque l’on est amoureux, on ne baise pas, on fait l’amour. Parce que faire l’amour, c’est s’emplir de ces sentiments qui nous poussent à nous sentir spéciaux. “ Être baisés ” ne nous procure rien de tout cela. On peut coucher avec n’importe qui mais on ne peut faire l’amour qu’avec celui que l’on aime. Et la différence est énorme.

Quel dommage que cet amour ne fut pas la première des priorités de mon ex.

Il voulait juste avoir des rapports pour se sentir mieux. Il ne choisissait pas – il prenait la première venue, devant moi alors que j’étais assise en face de lui et le regardais, me demandant pourquoi il me faisait subir tout ça. Et chaque fois que je voulais faire entendre ma voix, il me manipulait en me disant que tout était dans ma tête et qu’il m’aimait.

Et une fois de plus, je croyais en ses mensonges, pensant que je réagissais excessivement.

Alors, je continuais à vivre cette vie horrible, avec un mari horrible qui ne savait pas comment garder sa braguette fermée. Il souffrait d’une grave addiction au sexe et refusait de l’admettre. Et toutes les conversations que j’ai pu avoir avec lui, lui conseillant de demander de l’aide furent vaines, parce qu’il ne pouvait pas et ne voulait pas se débarrasser de cette chose qui occupait la première place dans sa vie.

Il y avait autour de moi des signes évidents de son infidélité, mais quelque part je refusais de les voir. Mais peut-être ceux-ci peuvent-ils vous aider à fuir à temps et à vous épargner la douleur par laquelle je suis passée.

1. Il cachait son téléphone 

Chaque fois que je voulais prendre son téléphone pour regarder l’heure ou autre chose, il était prêt à traverser toute la maison pour me donner une réponse de vive voix. Il ne supportait pas que je touche à ses affaires.

Loading...

2. Il n’était jamais connecté sur ses comptes (quels qu’ils soient) 

Nous partagions un ordinateur. Tous mes comptes étaient automatiquement connectés mais il se déconnectait toujours des siens, même pour simplement aller aux toilettes. Je ne peux qu’imaginer le genre de choses répugnantes qu’il cachait.

3. Il était incapable d’expliquer son manque d’argent 

Nous dépensions davantage qu’habituellement et nous n’avions pourtant pas tout ce dont nous avions besoin. Et chaque fois que je lui posais des questions sur les comptes, il me disait que nous avions bel et bien tout dépensé, sans se rappeler où et que je ne devais pas en faire une montagne.

4. Il se masturbait constamment

Le pire était de faire l’amour avec lui, en pensant m’être donnée entièrement afin de le satisfaire pour que finalement, un sourire sur mon visage et tentant de le câliner, je le retrouve en train de se toucher aussitôt fini.

5. Il mentait tout le temps

Chaque fois qu’il me disait être à tel endroit, je savais qu’il mentait et qu’il était probablement avec une autre femme. En rentrant, il empestait l’alcool et le parfum féminin bon marché. Et aussi saoul et puant qu’il était, il voulait toujours coucher avec moi.

6. Il voulait toujours être dominant pendant nos ébats

Je dois admettre qu’il était très agréable à regarder, mais ce n’était pas suffisant. Il devait toujours dominer pendant nos ébats parce que c’est ce qui l’excitait. Son besoin maladif de sexe et sa libido incroyable le transformaient en un accro au sexe et il ne pouvait pas s’en empêcher.

7. Il flirtait avec tout le monde

Il m’était impossible d’aller quelque part avec lui et d’être bien dans ma peau. Il gâchait chacune de nos sorties, chaque rendez-vous et chaque rassemblement entre amis. Il s’attaquait à ma meilleure amie dès que j’avais le dos tourné et à chaque femme qui passait à côté de lui.

8. Il était manipulateur

Le pire qu’il m’ait fait, c’est essayer de me convaincre de ma tendance à réagir excessivement, du fait que tout était dans ma tête. Mais je n’étais pas folle. Je savais ce que je voyais. Je le connaissais mieux que personne et je devinais quand il mentait.

9. Il me poussait à me sentir mal à l’aise sous la couette

Chaque fois que nous étions ensemble, c’était comme une compétition. Je ne profitais pas. Il me donnait l’impression de devoir faire tous les efforts pour qu’il se sente bien. Chaque fois que nous pouvions aller jusqu’au bout, ses commentaires dégradants me poussaient à me sentir comme une moins que rien. Sa voix me disant que je devrais mieux m’y prendre fait encore écho dans ma tête et cela m’a complètement privée de mon estime de soi.

10. Il était toujours suspicieux

Il me trompait, il était incapable de se débarrasser de son addiction mais pourtant, il me rendait responsable de tout. Juste parce qu’il vivait dans son “ monde de sexe ”, il pensait que je le trompais et que j’avais plusieurs hommes dans ma vie. Et quoi que je disais, il en restait persuadé et continuait à me torturer en me disant que je n’étais qu’une salope et que je n’étais pas un bon exemple pour nos enfants. Il rejetait toute faute sur moi et quoi que je disais, ça ne lui allait jamais.

Ce sont juste quelques unes des choses que m’a fait subir mon ex, j’essaie d’oublier tout le reste. Ses comportements déplacés m’ont privée de toute estime de moi-même et me laissent aujourd’hui à me demander si je suis assez bien et si un jour, je pourrais attirer un homme qui m’aime et me respecte sincèrement.

Bien que nous ne soyons plus ensemble, il agit encore sur moi. Chaque fois que je rencontre un homme, j’essaie de découvrir les signaux d’alarme susceptibles de m’indiquer qu’il est, lui aussi un accro au sexe. Et c’est pourquoi, chacune de mes relations est avortée.

Parfois, je me dis que j’aurais dû faire quelque chose pour m’échapper avant. Oui, c’est facile à dire. Mais, il faut beaucoup de courage pour le faire – pour le quitter, surtout si vous dépendez financièrement de lui. D’un autre côté, je ne voulais pas que mes enfants subissent les moqueries dont serait victime leur père.

Aujourd’hui, je sais simplement que j’ai toléré tout cela très longtemps mais que j’ai finalement décidé de me libérer de lui et de cesser de vivre dans cet enfer qu’il avait fabriqué.

Maintenant, après de nombreuses années, j’ai été capable de retrouver de l’estime pour moi-même et de redevenir celle que j’étais. Maintenant, je comprends qu’il était le problème et que je ne voulais pas le voir. En fait, je le défendais. Peut-être était-ce plus facile d’ignorer mes problèmes que de les affronter. Mais j’ai réussi et ce fut la meilleure décision de toute ma vie.

Maintenant, je suis heureuse et lui reste la même ordure qu’il a toujours été. Je suppose que certaines choses ne changent jamais.

Loading...

Like it? Share with your friends!

30 shares
free hit counter