Découvrez en quoi nos grands-mères sont la plus belle bénédiction d’une vie

Parce que personne ne vous aime autant qu’elle.

Nos vies sont remplies de personnes dont la présence est une bénédiction : nos mères, nos pères, nos frères et sœurs, nos cousins, nos meilleurs amis, nos professeurs, nos voisins, etc. Nous sommes reconnaissants d’être entourés de personnes qui nous soutiennent, nous remontent le moral et nous aiment inconditionnellement. Mais il y a une personne qui se distingue de la masse et c’est votre grand-mère.

Depuis votre enfance, vous et votre grand-mère avaient toujours entretenu un lien spécial. Vous étiez impatient(e) d’aller passer la nuit chez votre grand-mère. Elle savait comment vous occuper, dans vos bons moments, comme dans les plus malheureux. Quoi que vous fassiez ensemble, vous passiez un bon moment.

Être avec votre grand-mère était différent d’être chez vous ou avec vos parents – c’était mieux. Vous alliez vous promener, faisiez des cookies, sortiez dîner, receviez une gourmandise à l’heure du gouter, jouiez à la bataille, restiez dans le bain aussi longtemps que vous le vouliez ou pouviez reprendre du dessert autant que vous le vouliez !

Vous faisiez des choses que vous n’étiez pas censé(e) faire, mais votre grand-mère vous laissait faire. Parce que chez votre grand-mère, il n’y avait pas de règles et vous n’aviez à vous inquiéter de rien. Être avec votre grand-mère était la définition même de l’enfance. Elle vous laissait être vous-même. Elle s’assurait toujours que vous passiez un bon moment et elle adorait vous regarder grandir, le sourire aux lèvres.

Plus vous grandissiez, plus les week-ends avec votre grand-mère se faisaient rares et moins vous la voyiez. Vous étiez de plus en plus occupé(e) avec l’école, les devoirs, les clubs, le sport et les amis. Vous faisiez le maximum pour la voir et auriez aimé la voir davantage.

Bien que vous fussiez dans la fleur de l’âge, plus vous vieillissez tous les deux, plus elle devenait importante pour vous. Vous passiez le plus clair de votre temps avec vos amis, mais passer du temps avec votre grand-mère vous manquait. À mesure que le temps passait et quand vous arriviez à la voir, elle vous disait de ne jamais vous excuser. Elle voulait que vous sortiez, que vous vous amusiez et profitiez des choses qui vous rendaient heureux(se).

En repensant à ces moments passés avec votre grand-mère, vous réalisez à quel point elle est spéciale à vos yeux. Personne ne pourra jamais lui arriver à la cheville. Vous ne rencontrerez jamais, au cours de votre vie, quelqu’un qui soit aussi doux, bienveillant et sincère qu’elle. Même si vous êtes aujourd’hui adulte, il y a des choses qui ne changeront jamais.

Elle vous emmènera toujours dans votre restaurant favori, parce qu’elle sait à quel point vous aimez manger ! Elle vous envoie des cartes et y glisse toujours un petit billet, parce qu’elle sait ce que vit un étudiant. Elle vous aidera toujours à faire vos courses de Noël, parce qu’elle sait que c’est une tradition pour vous.

Elle vous demandera toujours comment va votre vie, parce qu’elle adore vous écouter et qu’elle vous aime au possible. Votre grand-mère est votre plus belle bénédiction (que vous en ayez conscience ou non) et elle sera toujours là, quoi qu’il arrive.

Articles recommandés