Aimer de tout son être, finir brisée par celui qui nous donnait des ailes et puis renaître

Le chagrin expérimenté après une rupture est une chose difficile mais pas éternelle et croyez-moi, vous l’éprouverez plus d’une fois.

Pendant que vous passez d’une relation à une autre, à la recherche de la personne avec qui vous resterez à long terme, vous devrez faire face à une série de pertes et de chagrins.

Et plus cela se produira, plus cela pourrait créer une sensation d’impuissance : il semble que votre cœur est destiné à toujours être brisé, il semble que vous ne trouverez jamais la bonne personne ou que personne ne sera jamais assez bien pour vous.

Votre perception de votre propre réalité change, en un clin d’œil. Vous perdez de vue tout ce qui a un sens, car la seule personne que vous avez tant aimée semble à présent être devenue une illusion, un truc qui squatte votre mémoire.

Ce trou dans l’estomac et cette douleur intense dans votre poitrine

Ils disent que c’est possible de mourir d’un cœur brisé…

Un peu comme ces couples qui ont passé une éternité ensemble et qui une fois que l’un décède, se voit rejoint par l’autre peu de temps après.

Comme si les émotions et le corps ne faisaient plus qu’un, comme s’il n’y avait plus qu’un cœur pour deux.

Rompre avec quelqu’un peut d’ailleurs parfois nécessiter de passer par les étapes du deuil, même si la personne est toujours en vie et c’est particulièrement vrai pour celles et ceux qui sont très à l’écoute de leurs émotions et de leur intuition.

Si c’est votre cas, cela ne se résoudra pas au travers d’un “ok, on respire, la vie continue” et non, vous ne serez pas capables de poursuivre votre journée car vous aurez littéralement la sensation que votre cœur a été réduit en miettes. 

La vie semble vidée de sa substance, les couleurs semblent ternes. Votre cœur est agité, rongé par des palpitations qu’il n’a jamais connues et vos genoux plient au moindre souvenir obsédant.

Vous êtes en proie à la nervosité, ce qui rend les étapes de repos nécessaires d’autant plus compliquées.

Ils disent que cela prend du temps

Que c’est l’absence qui rendra votre cœur plus tendre.

La vérité est que peu importe ce qu’ils disent : rien sur cette terre ne peut vous aider à vous préparer à l’agonie que vous allez traverser.

Vous vous sentez sans but et l’heure de la journée semble elle aussi sans importance.

Ensuite, une fois que la blessure deviendra trop conséquente, vous arriverez à une phase d’engourdissement. Vous ne vous sentirez pas triste, vous vous sentirez simplement vide.

Et vous n’aurez même plus l’énergie de vous mettre en colère, et vous n’aurez plus une once de force en vous pour combattre vos propres sentiments et émotions.

Vous vous direz que vous n’êtes pas censée rester coincée dans ces incessants allers et retours

Que vous n’êtes pas conçue pour forger une belle connexion avec quelqu’un et ensuite être forcée de la rompre. Tout comme vous n’êtes pas censée non plus construire quelque chose et voir ensuite quelqu’un la casser en deux.

C’est pourquoi cela semble si désagréable, si étranger et si horrible quand on expérimente une rupture : ce n’est pas comme ça que vous êtes censée vivre votre vie, vous le sentez dans vos tripes.

À l’heure actuelle, la douleur vous donne l’impression que quelqu’un ne pourra jamais plus faire partie de votre vie et que la souffrance durera quant à elle pour toujours.

Mais ce n’est que temporaire si vous arrivez à comprendre pourquoi cela semble se reproduire.

Vraiment, n’ayez crainte, il y a de fortes chances pour que vous passiez le reste de votre vie avec quelqu’un avec qui vous rendra heureuse.

Vous vous sentez coincée parce que tout ce que vous pouvez voir, c’est ce que vous avez perdu.

Vous n’avez pas encore vu ce que vous alliez gagner

Que peut-on tirer comme leçons du chagrin ? Beaucoup de choses en fait.

En ce moment, la vie vous offre une seconde chance. Elle vous dit que la personne avec laquelle vous avez rompu n’est pas celle avec laquelle vous deviez passer le restant de votre vie.

Votre partenaire de vie est quelqu’un qui vous façonne irrévocablement et leur influence dans votre vie contribuera grandement à faire de vous ce que vous deviendrez. Et si cela n’a pas fonctionné, c’est que quelqu’un d’autre de mieux adapté vous attend.

Non pas que cela occupe vos pensées en ce moment.

En ce moment, vous êtes tellement concentrée sur ce que vous pensez avoir perdu que vous ne réalisez pas le terrain fertile qui s’étend devant vous.

La terre bouge lorsque nos cœurs se brisent. Lorsque nous sommes forcées de sortir de notre confort, nous nous transformons.

Et là, vous avez le choix : vous pouvez mettre toute votre énergie à vous lamenter que vous n’obtenez ou n’obtiendrez jamais ce que vous voulez ou vous pouvez prendre toute l’énergie que vous dépensiez auparavant pour votre ex (quand vous l’aimiez, preniez soin de lui, vous inquiétiez pour lui ) et l’utiliser pour vous-même.

Savez-vous ce que vous pouvez faire lorsque votre énergie vous appartient entièrement ?

N’importe quoi. Tout ce que vous voulez.

Vous pouvez commencer une activité secondaire et travailler jusqu’à ce qu’elle devienne votre activité principale. Peut-être que l’année prochaine, à la même date, vous pourriez être une travailleuse indépendante avec un job qu’elle aime tous les jours.

Vous pouvez faire un voyage et vous asseoir seule sur la plage, vous pouvez passer vos nuits à lire et à faire le plein de connaissances qui augmenteront la qualité de votre vie pour les décennies à venir.

Rien n’est impossible. Vous pouvez devenir exactement ce que vous voulez et êtes censée être et vous avez le reste de votre vie pour tomber amoureuse.

Mais vous devez d’abord changer de l’intérieur.

Vous pleurez la perte d’une idée

Il est normal et sain de pleurer la perte de quelqu’un avec qui vous avez eu une relation profonde et intime.

Mais quand cela devient obsessionnel au point de vous sentir dévastée et complètement incapable de passer à autre chose, ce n’est plus la personne que vous pleurez, c’est l’idée que vous avez eue de votre vie future.

Lorsque vous rompez avec quelqu’un, vous pleurez la perte de sa présence dans votre vie et il est normal de se sentir seule.

Les émotions viennent par vagues et vous vous noyez dans vos larmes. Peut-être que vous mettez en place des stratagèmes pour éviter d’y faire face ou de prendre du temps pour vous.

Lorsque vous rompez avec quelqu’un sur qui vous comptiez d’une manière ou d’une autre pour vous donner un sentiment de certitude ou de sécurité pour l’avenir, c’est terrible. Vous devenez obsédée, convaincue que ce n’est pas la fin, cherchant désespérément des «signes»…

Et ce genre de réactions n’est pas celles de quelqu’un qui a aimé et perdu une personne dont il se soucie. C’est le genre de réaction de quelqu’un qui a perdu un sentiment de sécurité pour l’avenir et qui s’efforcera de le récupérer.

Les circonstances qui ont existé au début de la relation peuvent vous en dire long sur la relation elle-même

Voici un “test” pour vous : que se passait-il dans votre vie lorsque vous avez rencontré cette personne pour la première fois ? Avant de vivre cette relation, saviez-vous où allait votre vie ? Aviez-vous confiance en qui vous étiez, ce que vous vouliez et comment vous envisagiez de procéder au cours des prochaines années ? Étiez-vous inquiète, stressée ou anxieuse de ne pas avoir encore trouvé de relation stable ? Pensiez-vous qu’il était trop tard ? Vous sentiez-vous perdue dans votre carrière, tourmentée par l’argent ou tendue envers votre famille ?

Nous devinons les réponses…

C’est pourquoi les gens prêchent si souvent l’évangile de “s’aimer d’abord” : quand deux personnes heureuses, bien dans leurs têtes et poursuivant leurs propres objectifs individuels se réunissent, la relation dure.

Par contre, lorsque deux (ou l’une des deux) personnes sont fragilisées et s’utilisent mutuellement comme pansement, ça s’effondre bien souvent parce qu’en fin de compte, elles réalisent que dépendre d’une autre personne n’est pas une bonne solution.

Si vous êtes inquiète pour l’avenir, vous devez être la seule à décider d’un plan. Si vous n’êtes pas sûre de ce que vous voulez, vous devez vous asseoir et réfléchir jusqu’à ce que vous trouviez des idées.
Faites une introspection si vous ne savez pas qui vous êtes. Si vous vous sentez insatisfaite, trouvez les raisons et si vous vous sentez stressée, identifiez les sources de ce stress. Gérez mieux votre temps, votre argent ou vos relations.

C’est ce que vous deviez faire à l’époque, avant lui et c’est ce que vous avez la chance à nouveau de réaliser maintenant.

Comment lâcher du lest quand vous ne pouvez pas arrêter de penser à quelqu’un ?

À la suite de votre rupture, tout le monde autour de vous vous conseillera de simplement “faire avec”, de laisser le passé dans le passé, d’avancer et de recommencer.

Ils vous diront de sortir pour boire un verre, de vous changer les idées et de vous délecter de votre nouvelle liberté.

Ce sera ennuyeux au mieux et absolument exaspérant au pire.

Il n’y a rien de plus frustrant que ces gens qui semblent croire qu’un coup de tequila et une rencontre forcée un samedi soir seront un baume pour le chagrin bouleversant que vous vivez en ce moment.

Ils ne se rendent pas compte que l’avenir tel que vous l’imaginiez a changé, que le présent comme vous en aviez l’habitude aussi. Vous n’avez plus besoin d’incertitudes pour le moment et vous n’avez pas besoin d’essayer de vous forcer à une nouvelle vie lorsque vous êtes déjà paniquée par ce qui va se passer ensuite.

Plus vous essayez de «lâcher prise» et de «passer à autre chose», plus votre cerveau va trouver des raisons pour lesquelles vous devriez y penser davantage, réessayer ou même continuer d’espérer.

Le truc à propos du «lâcher prise» est d’accepter que quelque chose a déjà disparu

Ce n’est pas vraiment que vous renvoyez quelqu’un de votre vie, c’est que vous acceptez le fait qu’il soit déjà parti. En cela, vous pouvez trouver un semblant de paix : vous ne vous demandez pas si vous devez ou non abandonner cet amour, il vous suffit de réaliser que vous vivez déjà sans cette personne. Elle est déjà partie.

Si vous arrivez à ça, vous avez, pour l’essentiel, déjà lâché prise.

C’est compliqué parce que nous ressentons de la peur face à l’inconnu et que nous nous sentons rarement à l’aise face aux incertitudes.

Mais être incertain peut également être une bénédiction incroyable.

Lorsque vous n’êtes pas sûre, vous êtes prête à faire des choix qui autrement n’auraient pas été possibles car vous auriez été trop à l’aise. L’incertitude est un terreau fertile pour les plus grands moments de la vie et crée les possibilités les plus épiques !

La plupart des gens s’accrochent à ce qu’ils savent et à ce qu’ils pensent vouloir parce qu’ils ont trop peur de ressentir l’inconfort de ne pas savoir, justement.

Les gens qui sont prêts à braver cette peur sont ceux qui se libèrent vraiment.

Vous pouvez (vous) reconstruire, même si vous n’oublierez peut-être jamais cet amour

Une citation que j’aime dit ceci : “Vous vous tenez inerte dans les ruines au lieu de construire une nouvelle ville.

Cela signifie que tout ce temps que vous passez à vous concentrer sur ce qui a disparu, ce qui a échoué et ce que vous avez perdu, vous auriez pu le consacrer à reconstruire.

La ville s’est déjà effondrée et pourtant, vous vous tenez là, dans les décombres, à vous demander pourquoi elle ne redevient pas par magie celle dans laquelle vous viviez autrefois.

Si vous voulez vraiment changer d’attitude et vraiment surmonter la perte de cette personne, vous devrez commencer par construire une nouvelle ville. Vous devrez commencer à dépenser votre énergie non pas vers ce qui s’est passé mais vers ce qui est à venir.

On ne vous demande pas d’oublier votre ex… Oublier quelqu’un est difficile, voire impossible. D’ailleurs, plus vous essayez de ne pas y penser, plus vous le ferez.

Et poursuivre vos journées comme si rien n’avait changé, ce n’est pas ce qu’il faudra pour “passer à autre chose” dans votre vie. La normalité d’autrefois a disparu.

Si vous continuez d’essayer de vivre comme si cette personne était toujours là, vous vivrez en orbite autour d’espaces vides. Il sera impossible de ne pas penser à elle et vous passerez vos journées à pleurer.

Chaque pièce vous rappellera à lui, chaque endroit et vous sentirez vaincue. Vous verrez les amis avec qui vous sortiez et ressentirez de l’embarras parce que d’une manière très publique, vous avez échoué.

Se reprendre en main

Mais vous devez vous relever, vous devez recommencer, retenter.

Vous avez besoin de nouveaux endroits, de nouvelles personnes et de nouvelles routines. Peut-être même de nouvelles aventures, de nouveaux objectifs et de nouveaux plans.

C’est ainsi que vous surmonterez tout : en remplissant votre vie de plein de choses importantes, qui changeront votre monde et qui lentement, avec le temps, vous permettront de penser à lui de moins en moins.

C’est là, la “magie” du chagrin : cela vous oblige à être une personne différente. À moins que vous ne vouliez pleurer pour toujours, vous être obligée de changer.

Et si vous le faites correctement, vous travaillerez à devenir la personne que vous avez toujours voulu être. Vous vous souviendrez de ce moment comme étant le sommet, le tournant, le plus grand cap de votre vie.

Ce sera la plus grande chose qui vous sera jamais arrivée car au lieu d’une relation mollassonne qui ne fonctionnait de toute façon pas, vous avez eu la vie de vos rêves… et c’est vous qui l’aurez créée.

Vous trouverez votre équilibre

Que ce soit pour le meilleur ou pour le pire.

Si quelqu’un vous fait vous sentir mal, cela ne vaut pas la peine d’y passer tout votre temps.

Rompez avec votre rupture et entrez dans une nouvelle relation, celle avec vous-même, celle où vous vous aimerez. Allez courir, faites du bénévolat pour un organisme de bienfaisance, appelez votre maman, prenez un café avec un vieil ami , lisez un nouveau livre. Gâtez-vous !

Vous êtes adorable, vous êtes digne. Vous n’en avez peut-être pas conscience en ce moment mais vous vous sentirez de nouveau entière. Ne laissez pas une rupture vous dire quoi que ce soit de différent.

Vous pouvez continuer, vous pouvez inciter votre esprit à trouver le bonheur et pour ne jamais vous sentir déçue, ne laissez pas vos propres attentes envers quelqu’un d’autre vous décourager.

Continuez d’aimer, continuez à pardonner. Vous obtiendrez l’amour que vous méritez car en réalité, vous êtes déjà une meilleure version de vous-même.

Tout ce qui se passe autour de vous en ce moment vous aidera à le réaliser, quand le temps sera venu.

Articles recommandés