6 Choses Que Les Hommes Font, Pour Vous Donner L’Impression Que C’Est Vous Qui Êtes Folle


Loading...

Suis-je folle ? – C’est probablement la question que vous n’avez eu de cesse de vous poser.

Pourquoi cela ? Vous êtes probablement dans une situation où votre partenaire vous pousse à croire que vous êtes un peu “cinglée”.

Son discours vous pousse à croire que vous êtes à l’origine de tous vos problèmes.

Vous en venez à penser que tout vient de vous – que vous êtes la reine de la maison de fous dans laquelle vous habitez.

Alors qu’en réalité, les choses sont très différentes. Après tous ces discours vous désignant comme folle, vous en êtes arrivée à penser que c’était vrai et c’était là son objectif depuis le début.

Je ne pourrais pas vous dire pourquoi ce genre d’homme agit ainsi et quel est leur truc. Peut-être vous poussent-ils à penser que vous êtes folle pour garder le contrôle sur vous.

Ils vous nourrissent de pensées toxiques pour que vous vous abandonniez à eux et les laissiez prendre un contrôle total sur votre vie – puisque vous n’êtes plus capable de faire confiance à votre propre jugement.

Pour le dire simplement, ils usent de ‘gaslighting’.

Le ‘gaslighting’ est un terme de la psychiatrie désignant une situation où de fausses informations sont présentées à la victime, afin de la faire douter de ses souvenirs et donc, de sa santé mentale.

C’est une forme de violence psychologique ayant pour conséquence de rendre la victime anxieuse, perturbée et sceptique face à ses propres perceptions et souvenirs.

Voici ces choses que font les hommes pour vous pousser à croire que c’est vous qui êtes folle.

1. Il vous pousse à faire quelque chose qui, vous le savez, n’est pas bien

Il vous demande de faire quelque chose pour lui et vous savez, au fond de vous, que ce n’est pas la bonne chose à faire. Et vous le lui dites.

Mais il ne fait qu’essayer de vous convaincre du fait que toute les femmes devraient faire ce “quelque chose” (et toute autre chose) pour leur compagnon.

Il vous fait culpabiliser en vous faisant croire que vous êtes la seule à avoir un problème avec ce “quelque chose” qu’il vous demande de faire.

Vous finissez par vous croire complètement paranoïaque – par croire que quelque chose cloche chez vous.

Mais, FLASH INFO ! – c’est faux. C’est un des moyens qu’il utilise afin de vous faire croire que c’est vous qui êtes folle.

2. Il aborde volontairement des sujets qui vous font de la peine

Chaque fois que vous l’attrapez dans une situation compromettante, de laquelle il devrait s’expliquer, il trouve un moyen de détourner le sujet vers quelque chose qui vous est arrivé à vous et qui est lié à la situation dans laquelle vous l’avez attrapé.

Et vous finissez par vous sentir lésée, à tous les niveaux. Vous oubliez quoi que ce soit que vous vouliez lui dire au départ.

Si par exemple, vous l’attrapez en train d’écrire des messages à une fille que vous ne connaissez pas et le prenez de front, il vous rappellera que vos parents se sont trompés.

Voyez, le fait que vos parents aient été infidèles n’a aucun rapport avec la situation présente, mais il parvient à aborder le sujet et à vous donner l’impression que c’est vous qui êtes folle.

3. Il vous dit que vous êtes trop émotive

Quelqu’un a vu votre partenaire en compagnie d’une fille (femme) étrange. La première chose que vous ferez sera de lui demander ce qu’il se passe.

Loading...

Bien-sûr, vous n’obtiendrez pas de réponse claire. Vous aurez un ‘chérie, t’es un peu parano’ puisqu’il est le compagnon parfait, celui qui ne vous ferait jamais de mal.

Et vous vous retrouverez aux prises de cette idée selon laquelle vous êtes paranoïaque, émotive et prenez les choses trop au sérieux.

Peu importe que vous sachiez qu’il vous trompe et que vous en soyez certaine à 100% – vous douterez de votre jugement et de votre santé mentale parce qu’il vous y poussera.

4. Il se moque de vous devant vos amis

Il racontera une ‘histoire’ où vous apparaissez comme folle à vos amis.

Mais voilà le truc, il choisira une histoire ‘grave’ (quelque chose qui vous a vraiment bouleversée) et il la racontera de manière légère, vous faisant ainsi passer pour quelqu’un de stupide.

Après que vous aurez vu tous vos amis rire devant cette histoire, vous oublierez ce sentiment d’être nulle et votre colère.

Vous commencerez peut-être même à douter de vous et de votre santé mentale – vous demandant si ça valait bien la peine que vous vous énerviez ou non (et oui, ça en valait la peine).

5. Vous commencez à mentir

Peut-être que ceci arrivera après que vous ayez réalisé ce qu’il vous fait subir.

Alors, afin d’éviter les violences psychologiques qu’il vous inflige, vous commencerez à mentir – simplement pour vous épargner les disputes et les cris inutiles que vous ne pouvez plus supporter.

Vous n’avez jamais été une menteuse. Votre passé est vide de choses comme celles-là et pourtant, c’est aujourd’hui votre quotidien.

6. Il vous fait douter de votre propre mémoire

Il vous dit tout le temps que vous interprétez mal ses mots et qu’il n’a jamais dit ce que vous pensez qu’il a dit. Il dit une chose et si vous l’attrapez en train de mentir, il vous en dit une autre.

Mais c’est là tout le problème. Ces gens sont de si bons menteurs qu’ils trouvent toujours un moyen de s’en sortir.

Il serait prêt à vous faire croire qu’il ne va jamais sur Facebook et vous seriez prête à le croire – puis vous le surprendriez à surfer sur Facebook le lendemain, le jour d’après et ainsi de suite.

Mais vous ne feriez rien, puisqu’il vous a fait croire que vous vous trompiez tout le temps.

Et le but de ce “gaslighting”, c’est que vous cessiez d’essayer, de faire des efforts. Vous avez subi tellement de violences.

On vous a dit que vous étiez folle ou que vous imaginiez des choses. Vous n’avez plus confiance en votre jugement et vous doutez de vos actes.

Vous cessez d’essayer et le laissez vous pousser à croire que le problème vient de vous – mais c’est faux. C’est lui le problème – vous êtes seulement sa victime.

Loading...

Like it? Share with your friends!

free hit counter