Est-il possible pour vous d’imaginer un être humain froid et dur (qualifié d’humain parce que, malheureusement, il n’existe pas d’autre mot officiel pour identifier cette espèce) dans une relation avec un empathe doux, sensible et aimant ?

J’en ai des frissons rien qu’à l’idée, mais j’ai peur que ce soit réel comme situation.

On pourrait croire que de tels opposés ne se croiseraient jamais, mais ils finissent presque toujours ensemble et le résultat est dévastateur.

La seule chose à laquelle cette relation peut donner naissance est une victime blessée et brisée, qui gratte la surface de la prison en verre pour s’en sortir – essayant et échouant à maintes reprises.

Vu de l’extérieur, on penserait qu’un empathe piégé dans une relation avec un narcissique est libre parce que c’est l’image globale que cela nous donne.

Alors qu’en fait, c’est le jeu principal du narcissique – agresser et manipuler, tout en paraissant complètement innocent lui-même.

Par conséquent, la victime se retrouve dans une prison en verre. On croit qu’elle est libre, mais en fait, elle est piégée.

Si vous vous demandez ce que cela fait d’être prisonnier du narcissisme, lisez les étapes que traverse chaque empathe dans une relation avec un narcissique.

1. Un garçon voit une fille. Leurs yeux se croisent et l’histoire d’amour commence. La fille pense avoir trouvé l’amour de sa vie, l’homme de ses rêves. La vérité c’est qu’elle n’a pas trouvé l’homme de ses rêves, mais son pire cauchemar.

2. Le narcissique convainc la femme empathique qu’elle est la personne qu’il attendait. Il lui donne tout ce dont elle a toujours rêvé.

Il ment et fait semblant d’être quelque chose qu’il n’est pas pour gagner sa confiance – pour lui faire croire tout ce qu’il dit, ce qui n’est pas étrange parce que son comportement au début est soutenu par une apparence douce et presque irréaliste.

3. Après les étapes 1 et 2, le narcissique entre dans l’étape la plus importante de la manipulation et du contrôle.

Sur une longue période de temps, il travaille à détruire l’estime de soi et l’amour-propre de la femme empathe.

Grâce à un grand nombre de tactiques, il réussit son plan. Il assume le rôle du dominant dans la relation, s’assurant que la femme empathe n’a aucun mot à dire.

4. La femme empathique ne tiendra jamais tête au narcissique à ce stade de leur relation. Elle se retire et accepte à contrecoeur les étiquettes que le narcissique lui donne, ce qui la conduira petit à petit à croire qu’elle est vraiment incompétente et indigne d’amour et de respect.

5. Les empathes mettront leur coeur et leur âme dans leur relation. Leurs intentions sont pures et leur amour est désintéressé.

Après tout, on ne choisit pas de qui on tombe amoureux. Malheureusement, parfois vous tombez amoureux du mal et vous avez le cœur brisé, vous vous trouvez au point le plus bas de votre vie. Personne ne peut se préparer à cela. Personne ne peut le prévoir ou l’éviter.

Les empathes tombent souvent dans ce piège parce qu’ils sont désintéressés. Ce sont des donneurs – exactement ce dont tout narcissique a besoin.

6. Lentement, la femme empathe se rend compte que la relation dans laquelle elle se trouve n’est pas saine. Elle se rend compte peu à peu que le narcissique ne peut aimer que lui-même. Malheureusement, arrivée là, il est déjà trop difficile de s’en sortir.

La femme empathe subit toujours sous grande pression et elle ressent une peur énorme parce qu’elle sait tout ce dont le narcissique est capable.

Alors, elle continue à satisfaire chacun de ses besoins juste pour éviter les problèmes.

7. Tant que la femme empathe fera tout ce que le narcissique veut, il n’y aura pas de problèmes dans la relation. Et plus elle y mettra de l’amour et de la dévotion, plus le narcissique sentira avoir de l’emprise.

Les narcissiques savent que tant que les empathes luttent pour maintenir leur relation en vie, tout va comme il le veulent.

Une fois que la femme empathique commence à briser le lien malsain, le narcissique commence à se sentir menacé.

8. Enfin, la femme empathe agit. Elle finit par admettre qu’elle a été maltraitée et qu’elle ne veut plus vivre ce genre de relation.

Elle a besoin de plus ; elle a besoin d’un amour véritable et désintéressé et elle ne l’obtient pas. Le narcissique n’est pas satisfait de cette prise de conscience. En fait, il se sent menacé et cela le rend encore plus dangereux.

9. Ce qui se passe en réalité, c’est que l’empathe se rend compte que le narcissique n’aura jamais assez d’attention, et qu’aucune de ses actions et la réalisation des souhaits du narcissique ne satisfera jamais son besoin insatiable d’attention.

10. Désespéré, le narcissique passe en mode trop manipulateur. Son prochain geste est de convaincre la femme empathique que toutes les mauvaises choses qui se sont passées dans leur relation sont de sa faute. Il la convaincra qu’elle est trop nécessiteuse et trop exigeante.

11. Alors, elle s’arrêtera une seconde et se questionnera. Comme son estime de soi n’a toujours pas été récupérée et qu’elle est toujours très vulnérable, elle croira à ses conneries et commencera sérieusement à douter d’elle-même et de son comportement. C’est exactement la tactique de jeu du narcissique.

12. Le problème, c’est que la femme empathe ne comprend pas qu’elle a été manipulée. Une fois que la narcissique sera dans sa tête et qu’il aura embrouillé son esprit, elle reviendra vers lui et s’ouvrira.

Elle lui dira ce qu’elle ressent vraiment et à quel point elle souffre. Malheureusement, ces émotions ne parviendront pas jusqu’au narcissique, qui lui fera plutôt porter le chapeau sans se sentir coupable.

Les empathes admettront ouvertement qu’ils croient perdre la raison. Rien ne rend un narcissique plus content que d’entendre cela parce qu’à ce moment-là, l’empathe redevient facilement contrôlable.

13. C’est là que la femme empathique fait la plus grosse erreur. Elle croit aux mensonges du narcissique.

Au lieu d’accepter la douleur et de comprendre que ce qu’elle ressent en ce moment est normal parce qu’elle a été blessée, elle se sent coupable et pense avoir fait quelque chose de mal.

14. Malgré le malheur qui l’a frappée, la femme empathe trouvera un moyen de se calmer, de prendre du recul pour réévaluer la situation et essayer de comprendre dans quel pétrin elle se trouve.

Croyez-moi, après un long combat, l’empathe trouvera un moyen de s’éloigner du narcissique !

15. Les empathes doivent comprendre que tous les gens ne sont pas dignes de leur amour et de leur attention.

Ils doivent se préparer au fait qu’il existe malheureusement des gens méchants, des gens qui ne s’occupent que d’eux-mêmes sans craindre d’écraser quiconque qui se trouve sur leur chemin. Les empathes doivent reconnaître que tout le monde n’est pas comme eux.

L’histoire se termine avec l’empathe qui lutte pour se remettre sur pied, se sentant vaincue, embarrassée et brisée.

Pendant ce temps, le narcissique continue sans regrets, comme si rien ne s’était passé, comme si l’empathe n’avait jamais existé.

Et ceci est la triste vérité. On s’investit avec tout le cœur et toute notre âme tandis que l’autre fait tout pour détruire notre vie.